pot de vrac épicerie

Terre jeune et en apprentissage, l’occident ne cesse d’apprendre de ses erreurs. Les dernières années nous ont été révélatrices en termes de conscientisation et d’empreinte écologique. Plusieurs se questionnent sur nos moeurs et le mode de vie que nous avons toujours connu et propose de nouvelles habitudes de consommation. Parmi celles-ci, la réduction de déchets dans nos foyers joue un rôle considérable. Vous l’avez deviné, la pièce de la maison la plus génératrice de déchets, c’est la cuisine ! C’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter une compagnie québécoise qui œuvre dans l’épicerie biologique en vrac : les épiceries LOCO !

Comment magasiner en vrac ?

Pour bien vulgariser, magasiner en vrac, c’est acheter la quantité désirée, sans emballage. Le principe est simple, on emporte nos propres contenants, on les pèse et les remplit. Ils sont ensuite repesés à la caisse pour en évaluer le prix. Certains établissements proposent aussi des sacs de plastiques, mais avec cette option, on passe un peu à cote du but : éliminer l’emballage.

Il y a une multitude de variétés en termes de contenants. Les fameux pots massons vous permettent de transporter n’importe quels liquides mais aussi des denrées solides. Des sacs de vracs, qui sont cousus dans du coton permettent le transport de différentes poudres comme des farines et d’autres produits à petit volume comme du riz ou des légumineuses. Un autre type de sac, communément appelés « sacs de légumes » sont confectionnés à partir de tissus de type « filet », où le caissier peut bien voir le contenu. Les sacs de tous types sont un incontournable pour des emplettes efficaces, ils sont faciles à nettoyer à la machine, ergonomiques, légers et sécuritaires pour le transport une fois pleins. Certains produits possèdent une étiquette ou y figure le poids initial, donc pas besoin de le peser au préalable. Attention de bien nettoyer vos contenants pour éviter toute contamination, spécialement en nos temps !

Source : pixabay

Chez les épiceries LOCO, on offre un service en ligne. Puisque l’entreprise mise sur les aliments biologiques, locaux et sans emballage, elle peut encourir une consignation sur certains contenants.

Pourquoi faire son épicerie en vrac

La première raison de faire son épicerie en vrac, c’est évidement d’éviter la production d’emballage jetable et de plastique, donc favoriser l’utilisation de matériaux durable et réutilisable. Pensez à votre poubelle sans les enveloppes de fromages, les barils de fruits et légumes en plastiques et les terribles plateaux de polystyrène (communément appelé styromousse) !

Source : pexel

Le vrac permet aussi de réduire sa consommation. Puisque vous choisissez la quantité de vos achats, il vous sera possible de vous ravitaillez selon vos besoins. Cette option permet de mieux planifier votre garde-manger et de sauver sur les coûts ! En achetant ce qui est nécessaire, on diminue par le fait même le gaspillage.

Chez les épiceries LOCO, on se concentre sur … les produits locaux ! Pas étonnant puisqu’avec le transport viennent les émanations carboniques. Donc quoi de mieux pour réduire la production de carbone et encourager l’économie québécoise que d’offrir des produits d’ici. Telle est leur devise « privilégier les produits locaux pour soutenir les emplois au Québec et minimiser la distance parcourue par les aliments ».[1]

Consultez notre billet sur la La décroissance comme mode de vie


[1] Source : https://www.epicerieloco.ca/

Quels produits sont vendus en vrac?

En général, on retrouve chez les détaillants de vrac plusieurs denrées non-pétrissables, comme des farines, des céréales, des légumineuses, des pâtes alimentaires, des noix, du thé, du café, etc. Les épiceries LOCO proposent tous ces produits, et même plus, avec des produits frais, du prêt-à-manger, des produits congelés, des produits nettoyants, des soins corporels, des accessoires zéro-déchets, des breuvages alcoolisés et j’en passe.

pexel

Alors, qu’attendez-vous pour les visiter ? Ça commence ici :

Les épiceries LOCO

Partagez :

2 réponses pour “Faire son épicerie en vrac”

Les commentaires sont fermés.